A A | V Versets

Famine et manque de foi

2 Rois 6:24-7:20

24  Après cela, Ben-Hadad, le roi de Syrie, rassembla toute son armée, monta contre Samarie et l’assiégea. 25  Il y eut une grande famine dans la ville. Le siège fut si long qu’une tête d’âne valait 80 pièces d’argent, et le quart de litre de crotte de pigeon 5 pièces d’argent. 26  Alors que le roi passait sur la muraille, une femme lui cria: «Sauve-moi, mon seigneur le roi!» 27  Il répondit: «Si l’Eternel ne te sauve pas, avec quoi pourrais-je te sauver? Avec les ressources de l’aire de battage ou du pressoir?» 28  Et le roi ajouta: «Qu’as-tu?» Elle répondit: «Cette femme-là m’a dit: ‘Donne-moi ton fils! Nous le mangerons aujourd’hui, et demain c’est mon fils que nous mangerons.’ 29  Nous avons fait cuire mon fils et nous l’avons mangé. Le lendemain, je lui ai dit: ‘Donne-moi ton fils pour que nous le mangions’, mais elle l’a caché.» 30  Lorsque le roi entendit les paroles de cette femme, il déchira ses habits; comme il marchait sur la muraille, le peuple vit qu’il portait en dessous un sac à même la peau.

31  Le roi dit: «Que Dieu me traite avec la plus grande sévérité si la tête d’Elisée, fils de Shaphath, reste aujourd’hui sur ses épaules!» 32  Or Elisée se trouvait chez lui, et les anciens étaient assis avec lui. Le roi envoya quelqu’un de son entourage, mais avant même l’arrivée de ce messager, Elisée dit aux anciens: «Le voyez-vous? Ce fils d’assassin envoie quelqu’un pour me couper la tête. Ecoutez! Quand le messager arrivera, fermez-lui la porte et repoussez-le avec la porte. N’entend-on pas derrière lui le bruit des pas de son seigneur?» 33  Il était encore en train de leur parler quand le messager arriva vers lui, disant: «Ce malheur vient de l’Eternel. Que puis-je encore espérer de l’Eternel?»

7:1  Elisée dit: «Ecoutez la parole de l’Eternel! ‘Voici ce que dit l’Eternel: Demain, à la même heure, on pourra avoir 7 litres de fleur de farine pour une pièce d’argent et 14 litres d’orge pour une pièce d’argent, à la porte de Samarie.’» L’officier chargé de soutenir le roi répondit à l’homme de Dieu: «Même si l’Eternel faisait des fenêtres au ciel, une telle chose ne pourrait pas se produire!» Elisée dit: «Tu le verras de tes yeux, mais tu n’en mangeras pas.»

Il y avait à l’entrée de la ville quatre lépreux qui se dirent l’un à l’autre: «Pourquoi rester ici jusqu’à notre mort? Si nous envisageons d’entrer dans la ville, la famine y règne et nous mourrons. Mais si nous restons ici, nous mourrons aussi. Allons nous livrer dans le camp des Syriens! S’ils nous laissent vivre, nous vivrons, et s’ils nous font mourir, nous mourrons.» Ils partirent donc au crépuscule pour se rendre au camp des Syriens. Lorsqu’ils arrivèrent à l’entrée du camp, il n’y avait personne. En effet, le Seigneur y avait fait entendre un bruit de chars et de chevaux, le bruit d’une grande armée, et ils s’étaient dit l’un à l’autre: «Le roi d’Israël a enrôlé contre nous les rois des Hittites et ceux des Egyptiens pour venir nous attaquer.» Ils s’étaient levés et avaient pris la fuite au crépuscule, en abandonnant leurs tentes, leurs chevaux et leurs ânes; le camp était resté tel quel. Ils s’étaient enfuis pour sauver leur vie. Arrivés à l’entrée du camp, les lépreux pénétrèrent dans une tente, mangèrent et burent. Ils en emportèrent aussi de l’argent, de l’or et des habits qu’ils allèrent cacher. Ils revinrent, pénétrèrent dans une autre tente et en emportèrent des objets qu’ils allèrent cacher. Puis ils se dirent l’un à l’autre: «Nous n’agissons pas bien. Cette journée est une journée de bonne nouvelle. Si nous gardons le silence et que nous attendions jusqu’à la lumière du matin, nous en serons punis. Venez maintenant, allons faire un rapport au palais royal.» 10  Ils partirent, appelèrent un homme qui gardait la porte de la ville et annoncèrent: «Nous sommes entrés dans le camp des Syriens et il n’y a personne. On n’y entend aucune voix d’homme; il n’y a que des chevaux et des ânes attachés, et les tentes sont restées telles quelles.» 11  Le garde appela les autres gardes et ils transmirent ce rapport à l’intérieur du palais royal.

12  Le roi se leva alors qu’il faisait encore nuit et dit à ses serviteurs: «Je vais vous dire ce que nous font les Syriens. Comme ils savent que nous sommes affamés, ils ont quitté le camp pour se cacher dans les champs et ils se sont dit: ‘Quand ils sortiront de la ville, nous nous emparerons d’eux vivants et nous entrerons dans la ville.’» 13  L’un des serviteurs du roi répondit: «Que l’on prenne cinq des chevaux qui restent encore dans la ville. De toute façon, ils sont comme toute la population d’Israël qui est restée là: ils sont à bout, comme toute la population d’Israël. Prenons-les et envoyons quelqu’un voir ce qui se passe.» 14  On prit deux chars avec leurs chevaux, et le roi envoya des hommes sur les traces de l’armée syrienne en disant: «Allez voir!» 15  Ils suivirent les Syriens jusqu’au Jourdain et virent que toute la route était pleine d’habits et d’objets qu’ils avaient jetés dans leur précipitation. Les messagers revinrent en informer le roi.

16  Le peuple sortit et pilla le camp des Syriens. On eut 7 litres de fleur de farine pour une pièce d’argent et 14 litres d’orge pour une pièce d’argent, conformément à la parole de l’Eternel. 17  Le roi avait confié la garde de la porte à l’officier qui le soutenait, mais cet officier fut écrasé à la porte par le peuple et il mourut, conformément à ce qu’avait dit l’homme de Dieu quand le roi était descendu vers lui. 18  L’homme de Dieu avait alors dit au roi: «On pourra avoir 14 litres d’orge pour une pièce d’argent et 7 litres de fleur de farine pour une pièce d’argent, demain, à la même heure, à la porte de Samarie.» 19  L’officier avait répondu à l’homme de Dieu: «Même si l’Eternel faisait des fenêtres au ciel, une telle chose ne pourrait pas se produire!» Et Elisée avait dit: «Tu le verras de tes yeux, mais tu n’en mangeras pas.» 20  C’est en effet ce qui arriva à cet homme: il fut écrasé à la porte par le peuple et il mourut.

La création
Adam et Ève
Caïn et Abel
Le déluge
La tour de Babel
Dieu appelle Abraham
Sodome et Gomorrhe
L'obéissance d'Abraham
Isaac épouse Rébecca
Le droit d'aînesse d'Ésaü
Isaac bénit Jacob
Jacob et Laban
La lutte de Jacob
La vengeance contre Sichem
Joseph emprisonné
Joseph le chef
Réunion de famille
La naissance de Moïse
Le buisson ardent
Les dix plaies d'Égypte
L'exode
La mer rouge
Le veau d'or
L'exploration du pays
La révolte interne
Balak et Balaam
Rahab et les espions
Les trompettes de Jéricho
Les escrocs de Gabaon
Déborah et Barak
Gédéon le juge
L'ambition d'Abimélec
Samson le juge
Ruth, Naomi et Boaz
La naissance de Samuel
Samuel le prophète
Saül devient roi
Le courage de Jonathan
La désobéissance de Saül
David contre Goliath
David et Jonathan
Nabal et Abigaïl
La mort de Saul
La réussite de David
David et Bath-Shéba
Amnon et Tamar
Absalom
La sagesse de Salomon
Jéroboam et Roboam
L'épreuve d'Élie
Dieu s'adresse à Élie
Michée le prophète
Le char de feu
Élisée guérit Naaman
Famine et manque de foi
Joas et Jehojada
Ezéchias s'en remet à Dieu
Le règne de Josias
La chute de Jérusalem
Le pouvoir de David
Le recensement de David
Josaphat et Achab
Esdras rebâtit l'autel
Néhémiah bâtit le mur
L'opposition ennemie
La justice de Néhémiah
Ester au secours des Hébreux
Job est testé
La version d'Ezékiel
La fournaise ardente
L'antre du lion
Jonas
La naissance de Jésus
Les sages et le roi Hérode
La tentation de Jésus
La multiplication des pains
Le pain de la vie
Jésus marche sur l'eau
Le bon samaritain
Le fils perdu
Jésus ressuscite Lazare
Jésus et Zachée
L'entrée triomphale
Le dernier repas
L'épreuve de Jésus
La crucifixion de Jésus
La résurrection de Jésus
La montée au ciel de Jésus
La venue de l'Esprit Saint
Le courage des apôtres
Ananias et Saphira
Philippe et l'eunuque
Saül rencontre Jésus
Pierre et Corneille
Paul à Corinthe
Paul en Éphèse
Paul va à Rome