A A | V Versets

Paul va à Rome

écrit par Luc (un médecin)* dans Actes 27:1-28:31

27:1  Quand notre embarquement pour l’Italie a été décidé, on a confié Paul et quelques autres prisonniers à un dénommé Julius, officier de la cohorte impériale. Nous sommes montés sur un bateau d’Adramytte qui devait faire voile vers les côtes de l’Asie et nous sommes partis. Aristarque, un Macédonien de Thessalonique, était avec nous.

Le jour suivant, nous avons abordé à Sidon; Julius, qui traitait Paul avec bienveillance, lui a permis d’aller chez ses amis et de recevoir leurs soins. Partis de là, nous avons longé l’île de Chypre, parce que les vents étaient contraires. Après avoir traversé la mer qui baigne la Cilicie et la Pamphylie, nous sommes arrivés à Myra en Lycie. Là, ayant trouvé un bateau d’Alexandrie qui allait en Italie, l’officier nous y a fait monter.

Pendant plusieurs jours nous avons navigué lentement, et ce n’est pas sans difficulté que nous sommes parvenus à la hauteur de Cnide, où le vent ne nous a pas permis d’aborder. Nous avons alors doublé le cap Salmoné pour passer au sud de la Crète. Nous avons longé l’île avec peine et sommes arrivés à un endroit appelé Beaux-Ports près de la ville de Lasée.

Un temps assez long s’était écoulé et la navigation devenait dangereuse, car l’époque même du jeûne était déjà passée. C’est pourquoi Paul a donné cet avertissement: 10  «Mes amis, je vois que la navigation ne se fera pas sans dommages et qu’il y aura beaucoup de pertes, non seulement pour la cargaison et pour le bateau, mais encore pour nous-mêmes.» 11  Mais l’officier se fiait plus au capitaine et au patron du bateau qu’aux paroles de Paul. 12  Comme le port n’était pas approprié pour hiverner, la plupart ont été d’avis de le quitter pour essayer d’atteindre Phénix, un port de Crète orienté vers le sud-ouest et le nord-ouest, afin d’y passer l’hiver.

13  Un léger vent du sud s’est mis à souffler et, se croyant maîtres de leur projet, ils ont levé l’ancre et ont longé de près l’île de Crète.

14  Mais bientôt un vent violent, qu’on appelle Euraquilon, s’est déchaîné. 15  Le bateau a été entraîné sans pouvoir résister au vent et nous nous sommes laissé emporter à la dérive. 16  Alors que nous passions au sud d’une petite île appelée Cauda, nous avons eu beaucoup de peine à nous rendre maîtres du canot de sauvetage. 17  Après l’avoir hissé à bord, ils ont utilisé les cordages de secours pour ceinturer le bateau. Dans la crainte d’échouer sur la Syrte, ils ont abaissé les voiles, et c’est ainsi qu’ils se sont laissé emporter par le vent. 18  Comme nous étions violemment battus par la tempête, le lendemain ils ont jeté la cargaison à la mer, 19  et le troisième jour ils ont jeté de leurs propres mains les agrès du bateau. 20  Le soleil et les étoiles ne nous sont pas apparus pendant plusieurs jours et la tempête a été si forte que, finalement, nous avions perdu tout espoir d’être sauvés.

21  On n’avait pas mangé depuis longtemps. Alors Paul, debout au milieu d’eux, leur a dit: «Mes amis, il aurait fallu m’écouter et ne pas quitter la Crète, afin d’éviter ces dommages et ces pertes. 22  Mais maintenant, je vous invite à prendre courage, car aucun de vous ne perdra la vie; seul le bateau sera perdu. 23  En effet, un ange du Dieu auquel j’appartiens et que je sers m’est apparu cette nuit 24  et m’a dit: ‘Paul, n’aie pas peur! Il faut que tu comparaisses devant l’empereur, et voici que Dieu t’accorde la vie de tous ceux qui naviguent avec toi.’ 25  C’est pourquoi, mes amis, prenez courage! J’ai confiance en Dieu: tout se passera comme cela m’a été dit. 26  Nous devons toutefois échouer sur une île.»

27  La quatorzième nuit, vers le milieu de la nuit, alors que nous étions ballottés sur l’Adriatique, les marins ont supposé que l’on approchait d’une terre. 28  Ils ont jeté la sonde et trouvé 36 mètres de profondeur. Un peu plus loin, ils l’ont de nouveau jetée et ont trouvé 27 mètres. 29  Dans la crainte d’échouer sur des récifs, ils ont jeté quatre ancres à l’arrière du bateau et attendu le jour avec impatience. 30  Mais, alors que les marins cherchaient à s’échapper du bateau et mettaient le canot à la mer sous prétexte de jeter les ancres situées à l’avant, 31  Paul a dit à l’officier et aux soldats: «Si ces hommes ne restent pas sur le bateau, vous ne pouvez pas être sauvés.» 32  Alors les soldats ont coupé les cordages du canot et l’ont laissé tomber.

33  Avant que le jour se lève, Paul a encouragé tout le monde à prendre de la nourriture en disant: «C’est aujourd’hui le quatorzième jour que vous êtes dans l’attente sans manger, sans rien prendre. 34  Je vous invite donc à prendre de la nourriture, car cela est nécessaire pour votre salut et aucun de vous ne perdra un cheveu de sa tête.» 35  Après avoir dit cela, il a pris du pain, a remercié Dieu devant tous, puis il l’a rompu et s’est mis à manger. 36  Alors tous ont repris courage et ont eux aussi mangé. 37  Nous étions 276 personnes en tout sur le bateau. 38  Une fois rassasiés, ils ont allégé le bateau en jetant le blé à la mer.

39  Au lever du jour, sans reconnaître l’endroit, ils ont aperçu un golfe avec une plage et décidé, si possible, d’y faire échouer le bateau. 40  Ils ont détaché les ancres pour les laisser aller dans la mer et ont en même temps relâché les attaches des gouvernails. Puis ils ont mis au vent la voile d’artimon et se sont dirigés vers le rivage, 41  mais ils sont tombés sur un banc de sable où ils ont fait échouer le bateau. L’avant du bateau s’y est enfoncé et a été immobilisé, tandis que l’arrière se brisait sous la violence [des vagues]. 42  Les soldats étaient d’avis de tuer les prisonniers de peur que l’un d’eux ne s’échappe à la nage, 43  mais l’officier, qui voulait sauver Paul, les a empêchés de mettre ce projet à exécution. Il a ordonné à ceux qui savaient nager de se jeter les premiers à l’eau pour gagner la terre 44  et aux autres de s’agripper à des planches ou à des débris du bateau. C’est ainsi que tous sont parvenus sains et saufs à terre.

28:1  Une fois hors de danger, nous avons appris que l’île s’appelait Malte. Ses habitants nous ont témoigné une bienveillance peu courante; ils nous ont tous accueillis près d’un grand feu qu’ils avaient allumé, car la pluie tombait et il faisait très froid. Paul avait ramassé un tas de broussailles et il était en train de les mettre sur le feu quand, sous l’effet de la chaleur, une vipère en est sortie et s’est accrochée à sa main. Lorsque les habitants de l’île ont vu l’animal suspendu à sa main, ils se sont dit les uns aux autres: «Cet homme est certainement un meurtrier, puisque la justice n’a pas voulu le laisser vivre bien qu’il ait été sauvé de la mer.» Mais Paul a secoué l’animal dans le feu et n’a ressenti aucun mal. Ces gens s’attendaient à le voir enfler ou tomber mort subitement. Après avoir longtemps attendu, voyant qu’il ne lui arrivait aucun mal, ils ont changé d’avis et ont déclaré que c’était un dieu.

Il y avait dans les environs des terres qui appartenaient à un dénommé Publius, principale personnalité de l’île. Il nous a accueillis et nous a logés de manière très amicale pendant trois jours. Le père de Publius était alors retenu au lit par la fièvre et la dysenterie. Paul s’est rendu vers lui, a prié, posé les mains sur lui et l’a guéri. Là-dessus, les autres malades de l’île sont venus, et ils ont été guéris. 10  Ils nous ont rendu de grands honneurs et, à notre départ, nous ont fourni ce dont nous avions besoin.

11  Après un séjour de 3 mois, nous avons embarqué sur un bateau d’Alexandrie qui avait passé l’hiver dans l’île et qui portait pour enseigne les Dioscures. 12  Nous avons abordé à Syracuse où nous sommes restés 3 jours. 13  De là, en suivant la côte, nous avons atteint Reggio. Le lendemain, le vent du sud s’est levé et en 2 jours nous avons fait le trajet jusqu’à Pouzzoles. 14  Là, nous avons trouvé des frères qui nous ont invités à passer 7 jours avec eux. Et c’est ainsi que nous sommes allés jusqu’à Rome. 15  Les frères de Rome, qui avaient reçu de nos nouvelles, sont venus à notre rencontre jusqu’au Forum d’Appius et aux Trois-Tavernes. En les voyant, Paul a remercié Dieu et pris courage.

16  A notre arrivée à Rome, [l’officier a remis les prisonniers au chef de la garde, mais] on a permis à Paul d’habiter dans un logement particulier avec le soldat qui le gardait.

17  Au bout de 3 jours, Paul a convoqué les chefs des Juifs. Quand ils ont été réunis, il leur a adressé ces paroles: «Mes frères, bien que n’ayant rien fait contre notre peuple ni contre les coutumes de nos ancêtres, j’ai été mis en prison à Jérusalem et livré entre les mains des Romains. 18  Après m’avoir interrogé, ils voulaient me relâcher, parce qu’il n’y avait chez moi rien qui mérite la mort, 19  mais les Juifs s’y sont opposés et j’ai été forcé d’en appeler à l’empereur, sans aucune intention d’accuser ma nation. 20  Voilà pourquoi j’ai demandé à vous voir et à vous parler. En effet, c’est à cause de l’espérance d’Israël que je porte cette chaîne.»

21  Ils lui ont répondu: «Nous n’avons reçu de Judée aucune lettre à ton sujet et aucun frère n’est venu rapporter ou dire du mal de toi. 22  Cependant, nous voudrions t’entendre dire toi-même ce que tu penses, car nous savons que cette secte rencontre de l’opposition partout.»

23  Ils lui ont fixé un jour et sont venus en plus grand nombre le trouver dans son logement. Paul leur a fait un exposé: il a rendu témoignage du royaume de Dieu et a cherché, à partir de la loi de Moïse et des prophètes, à les persuader de ce qui concerne Jésus. L’entretien a duré depuis le matin jusqu’au soir. 24  Les uns ont été convaincus par ce qu’il disait, les autres n’ont pas cru. 25  Comme ils se retiraient en désaccord, Paul n’a ajouté que ces mots: «C’est avec raison que le Saint-Esprit a dit à nos ancêtres par l’intermédiaire du prophète Esaïe: 26  Va vers ce peuple et dis: ‘Vous aurez beau entendre, vous ne comprendrez pas; vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.’ 27  En effet, le cœur de ce peuple est devenu insensible; ils se sont bouché les oreilles et ils ont fermé les yeux de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n’entendent, que leur cœur ne comprenne, de peur qu’ils ne se convertissent et que je ne les guérisse.  28  Sachez donc que le salut de Dieu a été envoyé aux non-Juifs, et eux, ils l’écouteront.»

29  [Lorsqu’il a dit cela, les Juifs sont partis en discutant vivement entre eux.] 30  Paul est resté deux années entières dans une maison qu’il avait louée. Il accueillait tous ceux qui venaient le voir. 31  Il prêchait le royaume de Dieu et enseignait ce qui concerne le Seigneur Jésus-Christ avec une pleine assurance et sans obstacle.

La création
Adam et Ève
Caïn et Abel
Le déluge
La tour de Babel
Dieu appelle Abraham
Sodome et Gomorrhe
L'obéissance d'Abraham
Isaac épouse Rébecca
Le droit d'aînesse d'Ésaü
Isaac bénit Jacob
Jacob et Laban
La lutte de Jacob
La vengeance contre Sichem
Joseph emprisonné
Joseph le chef
Réunion de famille
La naissance de Moïse
Le buisson ardent
Les dix plaies d'Égypte
L'exode
La mer rouge
Le veau d'or
L'exploration du pays
La révolte interne
Balak et Balaam
Rahab et les espions
Les trompettes de Jéricho
Les escrocs de Gabaon
Déborah et Barak
Gédéon le juge
L'ambition d'Abimélec
Samson le juge
Ruth, Naomi et Boaz
La naissance de Samuel
Samuel le prophète
Saül devient roi
Le courage de Jonathan
La désobéissance de Saül
David contre Goliath
David et Jonathan
Nabal et Abigaïl
La mort de Saul
La réussite de David
David et Bath-Shéba
Amnon et Tamar
Absalom
La sagesse de Salomon
Jéroboam et Roboam
L'épreuve d'Élie
Dieu s'adresse à Élie
Michée le prophète
Le char de feu
Élisée guérit Naaman
Famine et manque de foi
Joas et Jehojada
Ezéchias s'en remet à Dieu
Le règne de Josias
La chute de Jérusalem
Le pouvoir de David
Le recensement de David
Josaphat et Achab
Esdras rebâtit l'autel
Néhémiah bâtit le mur
L'opposition ennemie
La justice de Néhémiah
Ester au secours des Hébreux
Job est testé
La version d'Ezékiel
La fournaise ardente
L'antre du lion
Jonas
La naissance de Jésus
Les sages et le roi Hérode
La tentation de Jésus
La multiplication des pains
Le pain de la vie
Jésus marche sur l'eau
Le bon samaritain
Le fils perdu
Jésus ressuscite Lazare
Jésus et Zachée
L'entrée triomphale
Le dernier repas
L'épreuve de Jésus
La crucifixion de Jésus
La résurrection de Jésus
La montée au ciel de Jésus
La venue de l'Esprit Saint
Le courage des apôtres
Ananias et Saphira
Philippe et l'eunuque
Saül rencontre Jésus
Pierre et Corneille
Paul à Corinthe
Paul en Éphèse
Paul va à Rome